Apport des Réflexothérapies sur les symptômes liés à la COVID-19

Apport des Réflexothérapies sur les symptômes liés à la COVID-19 sont nombreux et mis en avant dans cet article.

Les symptômes multiples à prendre en compte

Les principaux symptômes, combinés ou isolés de l’infection par la Covid-19 sont multiples : une fièvre ou sensation de fièvre, des signes respiratoires comme une toux, un essoufflement ou une sensation d’oppression dans la poitrine, des maux de tête, courbatures, une fatigue inhabituelle ; une perte brutale de l’odorat, une disparition totale du goût, ou une diarrhée. Dans les formes plus graves : difficultés respiratoires pouvant mener jusqu’à une hospitalisation en réanimation voire au décès.

Pour une personne âgée, l’entourage peut constater une altération brutale de l’état général, l’apparition ou l’aggravation des capacités mentales, un état de confusion, des chutes répétées, une aggravation rapide d’une maladie déjà connue.

Anxiété développée

Hormis les symptômes physiques énumérés ci-dessus, c’est un drame invisible qui se joue en coulisse : augmentation des états anxieux et de peur qui prédominent. Soit la santé mentale des personnes. Durant la première phase de confinement, la Normandie, Région où j’exerce, les cas positifs liés à ce virus ont été peu recensés. Ce sont les semaines d’enfermement et d’isolement qui ont été très impactant. L’arrêt brutal de tout contact, l’état anxiogène national ont générés une forte hausse d’états de grande fatigue psychique et des états d’angoisses sont apparus.

Le second confinement de novembre vient entretenir les peurs générées dès mars 2020 et crée des états dépressifs en grand nombre. La situation générale accentue, favorise et est donc propice à l’augmentation des états de stress avec tous les troubles liés à la crise : mélancolie, tristesse, désespoir…

Mise en avant de l’étude de cas

L’étude observationnelle a été menée à l’issue du premier confinement, soit à partir du 12 mai 2020 jusqu’au 24 novembre 2020 où nous connaissons un second confinement. Les personnes ont été reçues dans mon cabinet situé au sein de la maison Paramédicale du Fort, située Allé du Fort – 50130 Cherbourg-en-Cotentin mais aussi dans les quatre résidences autonomie de la communauté urbaine de Cherbourg-en-Cotentin qui sont : Le Vieux Château, Les Roquettes, La Chênaie et La Chancelière.

Public visé

  • des individus majeurs et en activité professionnelle et des personnes âgées.

Outils utilisés

  1. Logiciel « La Gestion du Bien-être » permettant un suivi régulier sur l’évolution de l’état des personnes.
  2. Questionnaire HAD – Echelle d’anxiété (A) et de dépression (D) rempli avant chaque séance.
  3. Verbalisation de l’état avant et après séance. Cotation du stress par une échelle visuelle analogique.

Les critères d’inclusion à l’étude

  • troubles fonctionnels associés au post-Covid. Les états anxieux, dépressifs et de grande fatigue physique et psychique indiqués durant le bilan réflexologique avant séance.

Techniques utilisées

  • massages réflexes plantaire, palmaire, crânio-facial par les Techniques réflexes conjonctive, périostée et viscéro-cutanées (contribution ostéopathique à la réflexologie)® Méthode Elisabeth Breton. Pour les personnes des résidences autonomies, seules les techniques réflexes de relaxation plantaire et palmaire ont été pratiquées.

L’étude porte sur cent personnes reçues en cabinet ou visitées en résidences autonomies et consentant à participer.

Les résultats mis en avant de l’apport des Réflexothérapies sur les symptômes liés à la COVID-19

La répétition des Techniques réflexes s’avère être essentielle dans cette gestion si complexe du contexte actuel et nouveau. Un suivi régulier sur 5 séances vise à avoir une action durable sur la gestion du stress et les troubles liés.

histogramme

Une hausse de l’état d’anxiété et de dépression est constatée à la 4e séance. Elle correspond à l’annonce du second confinement. Le stress et les troubles liés : états anxieux, angoisses, mélancolie et tristesse réapparaissent.

Ce constat est surtout réel en résidence autonomie où l’arrêt de tout contact génère très rapidement de nombreux troubles sérieux. Supposition est également portée sur les personnes actives qui peuvent à ce moment-là passer un palier d’adaptation aux techniques réflexes pratiquées : c’est-à-dire l’ajustement naturel de l’organisme face à sa gestion interne du stress.

schema

Au fur et à mesure des séances, les troubles liés à la Covid-19 (aucune personne reçue n’a été atteinte par le virus) : anxiété, mélancolie, tristesse, désespoir, fatigue, tension nerveuse, troubles du sommeil diminuent. Par contre les personnes âgées chez qui le manque de sorties et de contact se poursuit, l’état physique et psychique demeure fragile.

Pour conclure

Points forts de l’étude

  • observation d’une diminution du stress chez les personnes qui en ont bénéficié
  • baisse significative de la fatigue physique et psychique et de l’état d’anxiété et amélioration de la qualité de vie au quotidien
  • meilleur moral et bien-être et qualité de sommeil retrouvé.

Points faibles

  • Le bénéfice exprimé par les scores obtenus des échelles et la verbalisation des personnes ne nous permet pas à ce jour de préciser si les facteurs des résultats obtenus est un effet propre de la méthode ou des effets non spécifiques
  • prise en charge globale (la présence, le toucher réflexe et la communication rétablie notamment pour les personnes âges) ou simplement un effet placebo.

Cette étude nous a permis de constater une régulation progressive des équilibres physiques et psychiques ainsi que d’une meilleure gestion du stress et des troubles liés.

Les sources exploitées ci-dessus

Participation aux Congrès 

  • GETCOP (Groupe d’évaluation des thérapies complémentaires personnalisées et des pratiques innovantes) : www.getcop.com
  • ICEPS 2020 (congrès scientifique des interventions non médicamenteuses) : exposé « Douleur et techniques réflexes » par Elisabeth Breton. www.iceps2020.fr

Livres Elisabeth Breton aux Editions Vie

  • La Réflexologie, un vrai remède au stress
  • Réflexologie pour la forme et le bien-être
  • Réflexologie Faciale et Crânienne

COVID19

COVID19 : coronavirus et cancer. Précautions à prendre.

COVID19 : coronavirus et cancer. Précautions à prendre.

COVID19 : coronavirus et cancer. Précautions à prendre.

| 06 avril 2020 | par Caducee.net | | Partager

illustration

COVID19 : coronavirus et cancer, quelles sont les précautions à prendre ?

En raison de la pandémie de COVID-19 qui sévit actuellement, la Ligue contre le Cancer a publié ses recommandations à destination des personnes atteintes de cancer et leurs proches. Puis-je continuer mes traitements anti-cancer ? Comment se protéger face au coronavirus ? Comment aider un proche malade ? Voici une synthèse des recommandations de la Ligue contre le Cancer proposée par le Dr André Philippe Davody.

COVID19 : Coronavirus : puis-je continuer mon traitement anti-cancer en centre de soins ?

Comme le souligne la Ligue, il ne faut pas interrompre sa chimiothérapie ou ses séances de radiothérapie si le traitement a déjà débuté. Certains traitements peuvent continuer à domicile de façon à réduire le nombre de sorties et de rendez-vous dans votre centre de soins. Si cela n’est pas possible, l’équipe soignante responsable de votre traitement fera le nécessaire pour vous transmettre une prescription de transport.

Concernant l’hormonothérapie, la décision de maintien ou d’arrêt du traitement sera aussi prise par votre médecin. Certains médicaments affaiblissent le système immunitaire. Par exemple, les patients traités pour un cancer de la prostate sous hormonothérapie longue peuvent se montrer plus fragiles face au COVID-19, en fonction du traitement et de son dosage. En cas de doute, parlez-en avec votre médecin habituel.

Ai-je plus de risques d’attraper le COVID19 si je suis un traitement anti-cancer ?

Les personnes atteintes d’un cancer subissent des traitements qui peuvent fragiliser le système immunitaire. De ce fait, elles deviennent plus fragiles face aux infections virales comme le COVID-19.

On estime que le risque de complications respiratoires est 4 à 5 fois plus élevé chez les malades porteurs d’un cancer. Leur développement est par ailleurs plus précipité, notamment lors de traitements récents, comme chez les patients ayant subi une chimiothérapie ou une chirurgie ces dernières semaines.

En cas d’infection au COVID-19, le traitement des personnes atteintes de cancer doit avoir lieu avec toutes les précautions nécessaires : isolement face aux autres patients, services dédiés, etc. Votre médecin peut aussi décider de suspendre votre traitement de façon provisoire. En cas de symptômes ou de contact avec une personne infectée, communiquez au plus vite cette information à votre équipe soignante habituelle.

COVID19 : Actuellement en rémission, mon traitement passé augmente-t-il mon risque d’attraper le virus ?

Il existe des traitements anti-cancer, comme la chimiothérapie, qui peuvent fragiliser les défenses immunitaires. Certains cancers représentent également un risque accru de contracter le COVID-19. Même en période de rémission et après la fin des traitements, le système immunitaire peut rester fragile, notamment chez les personnes âgées. Il faut donc être extrêmement attentif. On conseille fortement de bien appliquer tous les gestes barrières au quotidien, de respecter les mesures de distanciation sociale, et de signaler tout symptôme anormal à son médecin.

Par ailleurs, la Ligue contre le cancer recommande d’éviter les lieux confinés si vous présentez des symptômes ressemblant à ceux du coronavirus (toux, fièvre, rhume, fatigue importante…). Si vous êtes actuellement en soins de support post cancer, il sera peut-être nécessaire de les interrompre de façon momentanée.

COVID19 : coronavirus et cancer. Précautions à prendre.

Covid19 : Comment protéger une personne atteinte de cancer ? Que surveiller en tant que proche ?

Si vous vivez avec une personne atteinte d’un cancer, ou si vous vous occupez d’un malade de façon rapprochée, il faut impérativement être attentif aux symptômes d’apparition récente et contacter son médecin en cas de besoin.

Par ailleurs, les gestes barrières doivent être suivis scrupuleusement pour éviter la contamination et la propagation du coronavirus :

  • Lavez-vous les mains toutes les heures (en suivant les recommandations de l’OMS) ;
  • Toussez ou éternuez dans le pli de votre coude ou dans un mouchoir ;
  • Saluez sans se serrer la main et sans embrassades ;
  • Utilisez des mouchoirs à usage unique et jetez-les ;
  • Pratiquez la distanciation sociale et respectez la distance d’au moins un mètre ;
  • Limitez les déplacements et les contacts au strict minimum ;
  • Portez un masque chirurgical en cas de symptômes ;

Éventuellement, évitez provisoirement le contact physique avec la personne atteinte de cancer et privilégiez le téléphone, les messages, et les appels vidéos. Pour autant, pensez à maintenir un lien social rapproché et contactez très régulièrement votre proche par téléphone pour être sûr que tout va bien. Cela est valable pour détecter les soucis de santé, mais aussi pour éviter tout sentiment d’isolement social.

COVID19 : coronavirus et cancer. Précautions à prendre.

Le Dr André Philippe Davody est Chirurgien Urologue, spécialiste en chirurgie robotique (Da Vinci) et en chirurgie urologique. Il est inscrit depuis 1984 au tableau de l’Ordre des Médecins de la ville de Paris ainsi qu’expert près la Cour Administrative d’Appel de Paris depuis 1999.

Masque anti-postillons

Masque anti-postillons

Dans le journal du Caducée, l’article du 5 Avril 2020 a attiré notre attention. Il concerne le port du masque anti-postillons. Ce journal y rappelle les priorités des professionnels de la santé & celles d’O les pieds !

Nous insistons auprès des décideurs nationaux et des responsables locaux (chefs d’entreprises, commerçants, maires, etc.) pour que soit rendu obligatoire le plus rapidement possible le port d’un masque. Le port du masque ou celui d’un écran anti-postillons. Et ceci, dans tous les lieux publics fermés. C’est-à-dire dans les ascenseurs, transports en communs, boutiques et supermarchés, cabinets médicaux et paramédicaux, entreprises de tout type, lieux d’enseignement, etc. Ainsi que son port en extérieur dès lors que la distance d’un mètre ne peut être respectée.

masque anti-postillons familial


Le port d’un masque ne constitue pas une mesure barrière supplémentaire ou accessoire. Il s’agit bel et bien du principal geste barrière, pour ce virus transmis par voie aérienne.

Il ne se substitue pas aux autres gestes barrières. Ces derniers restent indispensables !Lavage des mains, distanciation sociale, absence de contact physique et, pour les personnes concernées, tousser dans son coude et utiliser des mouchoirs jetables.

Masque anti-postillon intégral


En plus des informations auprès de votre pharmacien, buraliste et centre commercial, vous pouvez en voir aussi : https://stop-postillons.fr/ici.

Bienfaits des Fleurs de Bach

Fleurs de Bach by Olp

Les bienfaits des fleurs de Bach sont multiples :

  • Vous avez un coup de blues ?
  • Vous ressentez une colère que vous ne pouvez pas contenir ?
  • vous vous sentez incapable de dire non ?
  • vous perdez vos moyens à l’approche d’un entretien, d’un examen ?
  • vous vous sentez mal dans votre peau ?

Les fleurs de Bach peuvent vous aider à gérer vos émotions

Fleurs de Bach by Olp

Les fleurs de Bach aident à équilibrer nos états émotionnels :

  • Eliminer les tensions morales
  • Combattre le stress
  • Dépasser nos peurs, doutes et angoisses
  • Surmonter les états d’esprit négatifs
  • Faciliter la communication

Les bienfaits des fleurs de Bach sur nos émotions via O les pieds, sont nombreux.

Le principal bienfait est d’être adapté à chaque terrain et objectif personnel. En douceur, les élixirs floraux du professeur Bach aident à faire face aux émotions paralysantes ici & là, maintenant.

Les fleurs de Bach ont un potentiel ENORME ! Elles peuvent vous aider, vous soutenir, vous accompagner dans votre quotidien.

Utiliser les concoctions des fleurs de Bah est une façon douce d’ atteindre son objectif, de dépasser ses peurs, ses limites, ses fausses croyances, ses angoisses !

C’est vous, qui vous connaissez le mieux !

Parce que c’est vous, qui vous connaissez le mieux, ce que vous êtes, d’où vous venez, là où vous voulez aller et ce qui vous arrive actuellement…Parce que c’est vous, qui mettez en forme, vos maux en mots pour trouver écho, support… dans les Fleurs de Bach avec O les pieds !

Votre objectif, votre terrain, ici et maintenant, peuvent être dépassés, sublimés, assistés, soutenus en douceur, avec délicatesse, finesse grâce aux fleurs de Bach.

Toutes vos émotions ont leurs solutions, avec les Fleurs de Bach !

Peurs, doutes, manque d’intérêt pour le présent, solitude, hypersensibilité, découragement, désespoir, préoccupation excessive d’autrui…

Pour (re)trouver la confiance, la certitude, l’instant à vivre, la solidarité, la force, le courage, l’espoir, et l’acceptation, l’amour de soi…

& C’est O.L.P., qui peut vous aiguiller le mieux !

Parce que, O les pieds est formé, expérimenté depuis plusieurs années en Fleurs de Bach. Parce que, O les pieds a la capacité de vous accompagner grâce à sa formation en écoute positive avec la maïeusthésie & la langue des oiseaux. Parce que, O les pieds est convaincu, use & abuse des bienfaits des Fleurs de Bach pour son usage personnel.

O.L.P. vous accompagne, vous aiguille et trouve LA fleur dont vous avez besoin, ici & maintenant. Puisque c’est en vous écoutant, en rebondissant sur votre situation, votre vie, les mots que vous utilisez ; parce que c’est en réfléchissant avec vous, en menant l’enquête pour trouver l’élément clé qui vous empêche d’avancer, de vous déployer pleinement en toute sérénité que nous trouverons ensemble votre Fleur de Bach adaptée !

Les fleurs de Bach avec O.L.P. est une proposition à saisir ! Une expérience à tenter !

Pour trouver l’harmonie et l’apaisement dans votre quotidien, vos émotions, les élixirs floraux des fleurs de Bach sont un excellent moyen naturel, sans addiction. Mais, les fleurs de Bach, c’est aussi un moyen pour mieux vous connaître et prendre soin de vous, en douceur !

Prenez rendez-vous avec O les pieds pour une consultation en Fleurs de Bach, personnalisée et repartez avec votre flacon adapté à votre situation ! En comptant 30 minutes pour 30€.

Offrez-vous une séance de réflexologie intense & bénéficiez des fleurs de Bach le temps de votre massage plantaire ! En comptant 75 minutes pour 70€.

Consultez O les pieds via FB, Instagram, mail (virginie@olespieds.fr) ou par téléphone (06 01 95 91 52) ! Sans avoir à vous déplacer…En comptant 10€ pour le choix de votre fleur.