RéflexoVac

RéflexoRelax

RéflexoVac c’est avoir le réflexe de prendre soin de soi pendant ses vacances & continuer après…

La réflexologie plantaire est ouverte à tous !
Du plus petit au plus âgé !
Du plus costaud au plus fragile !


En rendez-vous individuel, vous êtes reçu masqué dans un lieu & avec du matériel aéré, nettoyé & changé entre chaque client.

Prenez soin de vous.
Prenez du temps pour vous.
Confiez vos pieds @olespieds.

La santé par les pieds…

Ouvert pendant toutes les vacances de la Toussaint.

Avec quoi masse Olp pendant ses séances de réflexologie plantaire ?

Massage au bol kansu

Ses doigts ! Ha, ha, ha !!! Avec quoi masse O Les Pieds pendant ses séances de réflexologie plantaire ? Ses doigts, d’accord, mais encore ? A la ligue contre le cancer, l’Escale de Montpellier, Olp privilégie la crème dexeril. Puisque c’est une des crème la plus neutre qu’il soit. Olp masse également avec l’huile bio & neutre d’amande. Mais aussi, les huiles Weleda à l’arnica & à la lavande sont utilisées au cabinet. Et enfin, le ghee. Le ghee qui est consommé lors des séances de réflexologie plantaire faites au Bol Kansu. Le ghee. Le quoi ?? Le ghee et voilà pourquoi, comment & ce que c’est exactement :

Les origines du ghee

Le ghee est un beurre clarifié, indispensable en Inde & que j’ai connu lors de mes deux mois là-bas. C’est avec plaisir que j’ai retrouvé cette matière grasse lors de ma formation au massage des pieds avec le bol Kansu. Le ghee est ce avec quoi masse Olp pendant ses séances de réflexologie plantaire indienne.

En Inde, la médecine indienne, l’Ayurvéda considère le ghee comme un rasayana, c’est-à-dire un aliment donnant jeunesse & longévité. Selon l’Ayurvéda, le ghee authentique, peut être obtenu uniquement en cuisant très lentement le beurre de vache (sacré en Inde). Et cet au cours de cette cuisson extrêmement lente, longue & soigneuse que l’eau, le lactose & les protéines sont éliminés. C’est ce qui donne au ghee son arôme unique de noix typique.

Les principes du ghee

Le cops a besoin de graisse, bien que la tendance actuelle dise qu’on vivrait plus sainement sans. En effet, les graisses de bonne qualité sont indispensables à la santé des cellules, des nerfs & de la peau. Et les aliments produits avec du ghee seraient identifiés comme mieux décomposés, digérés & mis en valeur par l’organisme humain.

Plus digeste grâce à son métabolisme basique, il n’augmenterait pas le dosha Pitta. Par nature, le ghee pénètrerait les niveaux cellulaires les plus fins. Il aurait donc une action détoxifiante, purifiante, rajeunissante, régénérante, & renforcerait le système immunitaire.

Les bienfaits du ghee

Le ghee améliorerait la mémoire.

En Ayurvéda, le ghee est utilisé comme moyen de transport des substances actives. Les indiens se serviraient du ghee afin de transporter directement dans les cellules concernées les substances actives nécessaire au traitement administré.

Le ghee fournirait des lipides pour la réparation des cellules.

Il faciliterait l’absorption des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments.

Le ghee contient des vitamines A, E, D, K, de la niacine, des minéraux de sodium, calcium, phosphore, magnésium & fer.

Reconnu pour lier les toxines lipophiles, il est ainsi utilisé lors des cures de purification.

Utilisé en traitement externe, le ghee soulage les peaux sèches & rèches. En cas de brûlure, ses vertues calmantes, refroidissantes sont appréciées. Les ampoules & cicatrices inesthétiques sont réduites grâce à lui.

Masser les pieds avec du ghee en cas d’insomnie ou d’état nerveux serait extrêmement profitable avant de se coucher.

Recommandé durant la grossesse & la période d’allaitement, le ghee est bénéfique également pour les yeux.

Il refroidit Pitta (yang, le feu), calme Vatta (vent) & augmente Kapha.

La recette du ghee

La recette du ghee, ce avec quoi masse Olp pendant ses séances de réflexologie plantaire.

Faire fondre 1 à 2 kgde beurre (non salé & de bonne qualité (bio de préférence)) dans une casserole en inox ou cuivre.
Faire cuire à feu moyen en surveillant la température à l’aide d’un thermomètre plongé dans le liquide.
Pour info, tant qu’il reste de l’eau dans le liquide, la température n’excède pas 100°C.
Remuer constamment à l’aide d’une cuillère en bois pour éviter que les déchets de la cuisson n’adhère et ne brûle au fond de la casserole.
Au bout de 20 à 25 mn l’eau est entièrement évaporée. La température commence ainsi à s’élever assez rapidement.
Réduire le feu lors de cette étape.
Stopper la cuisson vers 105°C. Retirer du feu. Laisser reposer 5 mn.
Les protéines du beurre vont se déposer au fond du récipient, on peut écumer en surface.
Puis filtrer à chaud à l’aide d’un linge fin.

Il se conserve mieux dans un lieu obscur, sans être mis au frigidaire, à vie.
Confectionner de cette manière le ghee se conserve plusieurs mois au frais et à l’abri de la lumière sans rancir ni s’altérer.
Il se conserve hors du frigo.
Le succès de cette recette réside dans la quantité de beurre traité (mini 1 kg) et dans l’emploi et la surveillance de la température… A vos thermomètres !

La recette du ghee en vidéo

Médecines complémentaires

Réflexologie plantaire soin de support


Comment expliquer le succès des médecines complémentaires ?

Selon une enquête réalisée en 2019 (par l’institut Harris Interactive pour Santéclair) près de 60% des Français ont consulté un spécialiste en médecine alternative dite médecine complémentaire. Et ce chiffre est en constante augmentation ! Pourtant ces thérapies sont souvent discréditées. Les tenants de la médecine conventionnelle et un certain nombre de médias se moquent régulièrement, les suspectent.

Comment alors comprendre la popularité croissante des médecines complémentaires ?

Premièrement, la médecine conventionnelle est en perte de vitesse.
Aujourd’hui, on répertorie plus de 400 médecines complémentaires en France. La phytothérapie, l’acupuncture, l’homéopathie et la naturopathie comptent parmi les plus connues. La réflexologie plantaire les talonne de peu 😉
Aussi appelées médecines alternatives, ces pratiques se différencient par l’usage exclusif de techniques ou de médicaments naturels. Contrairement à la médecine conventionnelle, elles puisent dans les ressources existantes (nature, travail sur la psychologie) pour débloquer des mécanismes de guérison.


Ces dernières années, les médecines complémentaires ont énormément gagné le cœur des Français. Selon une enquête réalisée en 2019 (par l’institut Harris Interactive pour Santéclair)près de 60% de nos compatriotes ont consulté un spécialiste en médecine alternative. Aussi, plus de 40% des Français utilisent régulièrement ces thérapeutiques. Et ces chiffres sont en constante augmentation.

Pourquoi un tel engouement pour ces pratiques vilipendées par les tenants de la médecine officielle ?


Naturelles, non invasives, inoffensives, voilà pourquoi elles ont le vent en poupe !
Ces médecines complémentaires font une percée parce qu’on ne leur connait pas d’effets secondaires. A l’inverse des médicaments classiques qui traînent souvent des scandales (affaire Mediator par exemple).
Les médecines alternatives reposent également sur des techniques ou des médicaments naturels qui rassurent et apaisent. Elles ne sont pas invasives ou douloureuses comme la radio et la chirurgie.
Par ailleurs, les médecines complémentaires sont extrêmement utiles dans le traitement des maux ou douleurs basiques. Des rhumes, des courbatures ou des maux de tête sont très bien suivis. Elles peuvent en outre soigner des problèmes plus profonds tels que la difficulté d’endormissement, de concentration ou les soucis digestifs.


Chez le thérapeute, en médecines complémentaires, l’attention accordée au patient fait la différence.


Car enfin, les Français préfèrent les médecines alternatives parce qu’elles sont portées sur le respect de l’équilibre naturel (qui évite de tomber malade par la prévention notamment) et surtout sur l’humain.
Le Dr Michel Raymond (directeur de recherche au CNRS et auteur du livre Le pouvoir de guérir) souligne justement que ce n’est pas le médicament qui soigne le patient. Il y a aussi l’attitude. L’attitude du médecin dans le supposé effet placebo des médecines alternatives.
« Plus il est empathique et avenant, plus il passe de temps avec le patient, plus l’effet placebo va être important », expliquait le Dr Michel Raymond (sur Europe 1, le lundi 18 mai 2020).
Ce rôle du médecin est particulièrement déterminant au niveau des enfants. Car, ils considèrent l’adulte comme une personne impressionnante. Et quand le médecin est une femme (la femme serait plus empathique que l’homme), les bénéfices sur la santé du patient seraient plus importants encore.


L’avenir de la médecine n’est-elle dans les médecines complémentaires ?.


« Le véritable effet passe par l’importance que le médecin accorde à son patient ». Ainsi insiste le Dr Michel Raymond. Cela se vérifie particulièrement avec les traitements homéopathiques, devenus des exemples emblématiques de l’effet placebo.
« Le médecin homéopathe passe énormément de temps avec son patient, une heure en moyenne, contre moins d’un quart d’heure pour un médecin traditionnel », explique-t-il. Une approche qui fait des médecines complémentaires l’avenir de la médecine

Article paru le 26/05/2020 – Par SafeMed – Médecine iatrogène

Gommage des pieds !

Bain de pieds

Pour des pieds prêts à se montrer…

Gommage des pieds ! O les pieds a opté pour des pieds massés, des pieds reposés, des pieds sains ! Des pieds prêts à respirer & à être montré ! Alors, tous au gommage de pied !

Car O les pieds vous a montré au combien vos pieds massés vous maintiennent en bonne santé (grâce à la réflexologie plantaire), au combien il était facile et simple d’avoir des pieds reposés (grâce aux bains de pieds & les recettes Olp données la semaine dernière)… l était donc temps qu’Olp vous donne les moyens d’obtenir des pieds sains, prêts à respirer & à être montré pour cet été…& bien plus ! Alors, tous au gommage de pied !

Olp vous propose un bon gommage de pieds :

– 2 cuillères à soupe de farine d’orge ou d’argile

– 1 cuillère à soupe de farine de pois chiche

– 1/2 cuillère à soupe de poudre de pantes parfumées (achetée toute prette chez votre herboriste préféré ou à fabriquer avec votre mixer en fonction de vos envies…Bois de santal, rose…

Pour l’été, partez du bon pied !